Ce dessin a une histoire, mais je n’en dirai pas plus. Il a été envoyé au Canada, chez quelqu’un dont j’adore le travail.

image

Avant le crépuscule des nymphes de glace
il y avait un grand homme vêtu d’une chemise hawaïenne
qui se demandait dernièrement avec obstination…
Quand il montra de son index fragile un canard
qui jouait de la flute à bec
dans un abri anti-atomique (pouvait-il en être autrement?)
où l’ombre numérique des corbeaux disparaissait, car enfin, 
il avait parlé à Cthulhu.

(Cadavre exquis avec Aurélien et Thomas)

Elle ne voulait pas commencer
elle qui pensait que Pégase pouvait voler
et que le pape fit l’extrême onction de Lady Gaga,
il y eut comme un grondement brutal
et elle décida alors de coucher avec un nain
pour qu’elle fût assez cuite
car il était maintenant temps
de pouvoir enfin se sacrifier à l’ancienne
pour finir comme Monica Lewinsky.

(Cadavre exquis avec Aurélien et Thomas)

Au plus profond de la caverne obscure aux peintures rupestres, si antiques qu’elles avaient presque entièrement disparues,
détruisait de manière compulsive 
José, ce vieux chat satanique
qui s’apprêtait à se lancer dans une folle farandole, 
avec les spectres des enfants aux yeux crevés
qui gambadaient joyeusement dans la prairie
avec une nouvelle paire de santiags.

(cadavre exquis, avec Aurélien et Thomas)